Vous êtes ici
Accueil > Quelque part en France > Olivier Lejeune « Winner »

Olivier Lejeune « Winner »

Olivier Lejeune « Winner »

« Tout Bascule» triomphe actuellement en tournée en France, avec les comédiens Julie Arnold et Rodolphe Sand. Tout lui réussit : acteur – auteur- metteur en scène, Olivier Lejeune se produit aussi en qualité d’humoriste que metteur en scène au Don Camillo à Paris (clin d’œil à Christian Legal « on stage »). Après le succès d’ « une Folie » de Sacha Guitry, « Faisons un rêve » aujourd’hui avec Olivier car il s’agit de découvrir Olivier et son affection pour les animaux… tout particulièrement pour ses 4 chiens dont trois adoptés à la SPA.

 

La classe

C’est l’émission de France 3 qui le fait découvrir au grand public ! Mais c’est aussi ce qui le définit précisément.  Gentleman par excellence, Olivier est aussi réputé pour sa mémoire étonnante ! Sa faculté à retenir de longs textes en un temps record lui vaut la médaille de « Monsieur Mémoire du show biz »! Son super livre s’intitule « Mémoire d’éléphant »( éd. Hachette). A ce propos, Il remarque d’ailleurs que les animaux ont une excellente mémoire. « Quand j’emmène mes chiens se promener, j’ai noté qu’ils enregistrent parfaitement la route, et les petits chemins avec une précision déconcertante.. 

Dans mon enfance je n’ai eu qu’un poisson rouge nommé « Cristobal », mais mon chagrin a été si grand quand je l’ai perdu qu’il était hors de question d’avoir d’autres animaux. Il m’a donc fallu attendre de quitter le douillet nid familial pour m’offrir mes premiers compagnons : deux superbes et adorables Dogues allemands achetés chez un éleveur  »

 

Story

Olivier est un fervent de liberté «  …on se doit de laisser son chien évoluer librement dans le jardin, et dehors le promener sans laisse lorsqu’il n’y a aucun dangeril faut privilégier une relation de confiance Je reste convaincu aussi que la plus belle démarche pour rendre heureux un chien, c’est l’adoption –  L’abandon est un acte d’une lâcheté épouvantable, c’est criminel à mes yeux –Alors offrir le bonheur à un chien abandonné me paraît normal.  Et parmi tous, celui que tu choisis d’instinct sera un compagnon d’exception »  

«.. En fait, je comprends qu’on abandonne une belle-mère mais un animal, non ! » (»french joke » !)….

Mes 4 chiennes : Nalla, ,Choupa, Pépite et Huby

Olivier est régulièrement sollicité par les associations – il parraine souvent des petits malheureux pour aider à changer leur destin et trouver un doux foyer. Il reconnaît « qu’il est très difficile de choisir l’un(e) plutôt que l’autre – tellement attendrissant(e), IL ou ELLE te fait les yeux doux en remuant la queue quand tu t’approches, et alors tu sais… que c’est ce petit trésor que tu vas adopter.. ». « C’est ainsi que trois de mes amours sont arrivés à la maison : Nalla, labrador beige, Pépite la noiraude, Choupa la Corniaude, quant à Huby la petite dernière fox terrier, on nous l’a offerte ». L’adaptation des petits adoptés pourrait ne pas toujours être évidente – elle se fait pourtant rapidement car l’amour prodigué fait vite oublier leur souffrance passée. Et Olivier ajoute «  …on ressent tous chez eux un surcroît d’affection semblable à de la reconnaissance pour leur avoir donné un nouveau foyer… »

Une forte complicité

« Pépite s’avère, selon moi, la plus intelligente et surtout la plus démonstrative… mes trois autres fifilles sont assez indisciplinées – A la Baule c’est Pépite que j’emmène en promenade pendant que les autres demeurent dans le jardin… Dès que nous allons à la plage, elle pousse des cris de joie et court sur le chemin tout en me « parlant ». Elle obéit et comprend tout, je n’ai pas besoin de parler elle anticipe et sait ce que j’attends d’elle : nous sommes étroitement connectés elle et moi et j’aime notre complicité. Ma petite fille Marion est quant à elle très proche d’Huby et ne cesse de l’embrasser même quand elle se relaxe . Nous avons aussi un poney. Le cheval est un fidèle et doux compagnon aussi complice qu’’un chien. Ma fille Pauline (j’ai également un fils et une autre fille) est une passionnée de chevaux. Elle fait de la compétition et gagne bien souvent des prix avec son « Winston » Nous cherchons un second poney après la perte du précédent qui a laissé un grand vide dans notre cœur. J’aurais adoré pouvoir partager avec Pauline sa passion du cheval et les instants précieux où l’on monte ensemble suivis de nos chiens…mais malgré de vaines tentatives je reste terrorisé par cette discipline et j’ai dû y renoncer !…

 

Feeling…

« J’apprécie beaucoup la féminité, je suis d’ailleurs entourée de présence féminine : mes deux filles, leur mère, une petite fille, une « ponette » quatre chiennes (mais pas de chienne de garde) Qui se ressemble s’assemble paraît-il…. le caractère de nos compagnons est souvent le reflet des maîtres ; il n’y a pas de méchants chiens seulement de mauvais maîtres qui dressent souvent inconsidérément leur chien à être féroces. Un chien est gentil si son maître est aimant et lui inculque la douceur.. Petite anecdote : au côté de Jean-Marc Thibault dans le Barbier de Séville, je jouais le comte Almaviva et je devais chanter sur scène une sérénade. Je chantais tellement faux que tous les soirs j’entendais depuis la scène le chien de Jean Marc, pourtant dans sa loge un étage au dessus, hurler à la mort dès que je commençais la première note ! Deux ans après la représentation, j’ai croisé Jean-Marc et son « fameux » chien dans la rue et aussitôt, le chien s’est mis à hurler à la mort comme si j’allais chanter !… Nous avons tourné une émission télé avec Chris Gabriel marraine du refuge animal de Montgeron ( contact refugemontgeron.asf@laposte.net )où je rappelais qu’il est important d’adopter si vous êtes conscient des responsabilités et surtout d’adapter votre vie en incluant un être qui a des besoins…A bientôt pour d’autres aventures avec Olivier …Pour toutes les dates de tournée, découvrez son joli site :  www.olivierlejeune.fr

 

 

David.M

[wysija_form id= »1″]

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Articles similaires

Laisser un commentaire

Haut de la page