PRISCA DEMAREZ, une connexion exceptionnelle avec « Bonnie »

PRISCA DEMAREZ, une connexion exceptionnelle avec « Bonnie »

Titanic  à l’Opéra de Liège a porté chance à Prisca, et “Cabaret” aux Folies Bergères lui a offert une autre vision de la comédie musicale… C’est lors de la pièce »Les Quatre Vérités » de Marcel Aymé que lui sera offerte sa merveilleuse petite « Bonnie », cooker anglais….

Au Théâtre Le Comédia, c’est dans le rôle d’une journaliste qu’elle envoûtera « Mike Brant » – mise en scène Thomas le Douarec

Son univers fantasque la conduit dans « Avenue Q ». Puis Prisca Demarez retrouve la scène pour jouer la méchante reine de « Blanche Neige » – mise en scène par Guy Grimberg .Après un triomphe à Bobino, le spectacle part en tournée dans toute la France… En 2016,a théatre Mogador, elle triomphe dans « Cats le Musical »… Mais retour sur son coup de foudre pour « Bonnie », son cooker anglais…

Rencontre avec Bonnie ?

« …Avant tout, je dois vous dire qu’il m’est impossible de vivre sans animal ! En 2008, alors en tournée dans « les quatre vérités » , mes amis comédiens et mes parents ont souhaité m’offrir un petit compagnon pour mon anniversaire. C’est sur Internet, chez un éleveur que je découvre « Darling » (son nom provisoire) parmi une portée de Cocker anglais. Déjà séduite je décide d’aller la voir chez l’éleveur à Lille, accompagnée de mon père. Parmi plusieurs chiots elle était là à me regarder avec une petite bouille bien particulière et je suis sûre qu’elle savait déjà que je venais pour elle – je la prends, je la dépose, elle m’attrape le pantalon, je la remets plus loin pour tenter de regarder les autres chiots mais sans succès, elle revient…jusqu’à ce que mon père s’exclame : «… c’est mort pour les autres, regarde elle s’est installée dans ton sac… » C’était si attendrissant ! un véritable coup de foudre entre nous deux ! L’éleveur était surpris car elle était la plus craintive de la portée…Nous avons immortalisé l’instant mais j’ai eu gros cœur de l’enlever à ses parents qu’elle regardait intensément avant de les quitter comme si elle leur demandait leur assentiment. A vrai dire, ma petite « Bonnie » était si minuscule que le premier jour d’Avril ,je l’ai gardée tout contre mon cœur dans mon blouson toute la journée jusqu’au soir… »

Prisca et Bonnie dans « Blanche Neige »

Souvenirs d’enfance

« …J’ai un rapport fusionnel avec la nature et les animaux…Enfant, je suis toujours tombée sur le petit oiseau blessé, le lapin abandonné, le hérisson qui traverse une rue..il n’y a pas de hasard ! Mes parents m’ont toujours rassurée « pour le petit oiseau, on va faire l’impossible mais dis toi qu’il n’aura pas passé cette dernière nuit tout seul »…. J’avais 10 ans quand mes parents ont adopté « Peggy » un caniche/griffon, une irremplaçable et si gentille compagne de jeu – je crois bien l’avoir habillée de toutes les tenues de poupées que je possédais…Ma « Peggy » était unique …. un été que nous faisions du camping avec mes parents, deux petits garnements vendaient des chatons sauvages mais dans leur sac qui remuait fort, ils remarquent un chaton presque inerte ! Je décide donc de récupérer ce petit malheureux et c’est ma Peggy qui a fait une montée de lait qui a nourri ce petit chat – la nature est si bien faite ! « Peggy » considérait « Albert » (ainsi que nous l’avions nommé) comme son bébé Il était si intelligent, c’était fou ! Pour m’ occuper de chevaux sauvés de l’abattoir, j’ai fait du soutien scolaire afin d’assumer les dépenses… »Angie », un ancien cheval de course a vécu 12 déménagements avec moi avant que je le donne contre bons soins… »

Anecdote

Il y a dix ans, dans la Somme, j’ai repris une ferme avec un gros « Saint Bernard » suite au départ du fermier…Ce chien qui vivait dans des conditions très rudimentaires, a découvert avec moi l’affection fusionnelle et la complicité. Le matin il allait et venait dans la maison à laquelle il n’avait jamais eu accès auparavant et guettait mon réveil… « chaque être vivant est un compagnon potentiel »

… Il y avait un clochard dans « Mike Brant « …de Thomas le Douarec…

« …J’adore ce tableau de clochards, petit moment de poésie hors contexte, hors du temps (en plus de mon rôle dans la pièce, j’avais aussi ce rôle de figuration) »…Dans la réalité, le quotidien d’un clochard et de son chien n’a rien de poétique…ils dorment dans la rue, partagent leurs peurs, leur misère…Mais pour le chien, son maître » le clochard » est l’être le plus précieux au monde… »

Ton rôle de méchante Reine dans Blanche Neige ?

« …J’ai voulu comprendre pourquoi la Reine fait tant de mal – elle est dans une configuration de souffrance due à sa peur et son refus du temps qui passe (angoisse profondément humaine que l’on peut comprendre) Heureusement l’amour triomphe ! Ma petite Bonnie est devenue la mascotte du spectacle de Blanche Neige.Tous les artistes de la troupe l’ont adoptée…et elle m’attend sagement dans la loge quand je joue sur scène la méchante Reine …Pourtant ma petite Bonnie veille sur moi : lors de répétitions musicales avec deux partenaires où l’un devait me tuer, je tombais et ils me rattrapaient par les bras. Ma petite Bonnie avait si peur pour moi qu’elle fonçait sur eux en hurlant à chaque répétition…Les animaux sont comme les humains, il y a l’inné et l’acquis, et la part d’éducation est essentielle – Dans « Victor, l’enfant sauvage » de Iard (psychiatre), un enfant est élevé par des chiens et des loups – autant de questions sur l’imprégnation, et ce qu’implique la civilisation. Toujours cette interrogation sur l’inné et l’acquis…Et à l’inverse de l’éducation que nous donnons à nos petits compagnons, l’imprégnation et l’éducation animales sur ce petit enfant sauvage, vont déterminer le sens qu’il va donner aux choses et aux événements…Une analyse de notre rapport à la civilisation.. »

Denis Sublet de Suti Communication & L’actrice Prisca Demarez et la jolie Bonnie

Ta devise dans la vie ?

« …Elle vient de la Réunion : « Tipas, tipas n’arriver » d’Alain Peters…J’avais entrepris une traversée à pied de Saint Denis jusqu’au Piton des Neiges – Cette journée fut la pire et la plus belle de ma vie – C’est là qu’à chaque petit pas, j’ai pris conscience du dépassement de soi… quand on ne voit plus devant soi, juste faire un pas et puis un autre pour enfin atteindre le sommet ! Une journée pour résumer le moteur d’une vie…. »

Le Prince( Mathieu Brugot) & Blanche Neige (Tatiana Santini) Bouquet Final

Les animaux la poursuivent, il était donc évident que le spectacle « Cats le musical » à Mogador lui offrirait un rôle principal et le succès….

N’oubliez pas , les PORTES du Refuge « ASF » ( Animaux Sans Foyer) sont ouvertes chaque samedi pour les adoptions et les dons sont les bienvenus ..Merci pour l’association

Site de l’association : http://www.refuge-montgeron-asf.com

Merci à Denis Sublet de Suti communications super attaché de presse.

David.M

[wysija_form id= »1″]

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *